#1-le gilet Monceau

          Ma garde-robe capsule, je la veux étudiée, soignée, originale, de qualité et utile.

 Le point "étudier" a déjà été réfléchi dans le choix des catégories

pour les 12 mois à venir.

Se projeter, voir ce que j'ai vraiment besoin.

Diminuer les excès, les achats compulsifs...

Il continuera de l'être dans la technique à utiliser pour la réalisation du vêtement choisi.

 "Soignée et originale" seront dans la réalisation du vêtement, avec la mise en application des techniques de couture, et surtout le petit plus, ma touche personnelle pour l'originalité.

Prendre mon temps pour la réalisation.

Que mon coup de cœur vu dans ce magazine ou livre fétiche se révèle à travers ma personnalité, mon desiderata et ma sensibilité.

Mon souhait serait que les visiteurs de ce blog me découvrent, me reconnaissent et apprennent à me connaître à travers la touche personnelle, la touche d'originalité que j'aurai apportée à la confection du vêtement choisi.

 Par le terme "qualité", je pense « oui, je couds, c'est sûr, mais je veux passer un peu de temps à étudier la qualité du tissu, qu'il ne se déforme pas et qu'il ne bouloche pas au bout de deux lavages » (évidemment, à part laver un échantillon plusieurs fois, il est difficile de savoir la résistance de cette chère étoffe qui se présente devant nous, sauf si l'on connaît sa composition parfaitement. Et encore, il faut être fortiche pour se rappeler de tout, ou avoir son lexique des matières sous le bras et énormément de temps). Quelques bases simples peuvent quand même nous venir en aide. 

 "Qualité" prend donc vraiment tout son sens dans le toucher, dans l’observation et dans la mise en application ce que nous apprenons jour après jour sur la qualité des tissus. Pour permettre à notre travail de tenir dans le temps.

Bien sûr, ce n'est pas facile, mais avec de l'entraînement, il y a moyen d'éviter le plus possible les tracas du « oh non, je ne peux plus mettre ce vêtement, il n'a plus aucune tenue... »

 je ne ferai pas de grand débat sur les matières, les qualités ici, sinon j'y passe la nuit, mais juste trois petites astuces rapides sans prétention, trouvées par-ci par-là au cours de mes recherches, assez simple, et qui permettent rapidement de se faire une idée. Même si c'est un tissu sur lequel on craque complètement. Il ne restera pas longtemps dans notre garde-robe si la qualité n'y est pas.

Trois petites astuces que j'utilise lors de mes achats tissus.

Simple, rapide et efficace.

Chaque mois, un article supplémentaire sera dédié à une nouvelle observation par rapport à cette garde-robe. Bien sûr il en va de mes observations personnelles que je partage avec vous.

 -1-

Mettre le vêtement à la lumière pour vérifier que le matériau utilisé pour le vêtement est de bonne qualité, passez-le à la lumière. Si vous voyez au travers, c'est qu'il est fin et donc de faible qualité. Au contraire s'il est dense et que vous voyez difficilement à travers, c'est gage de qualité. 

-2-

Tirer doucement sur le tissu et relâchez-le. Est-ce que le tissu conserve sa forme ? Si le tissu est déformé, vous savez immédiatement que vous pouvez le reposer et chercher autre chose !

On peut aussi le chiffonner pour voir s'il se froisse facilement (lin)

-3-

Lire attentivement les étiquettes Il est conseillé de privilégier les vêtements contenant du coton, de la soie qui sont des fibres naturelles plutôt que les fibres synthétiques qui résistent plus difficilement à l'usure. Un produit 100% coton sera toujours de meilleure qualité qu'un produit contenant en partie des fibres synthétiques.

Malheureusement, il n'y a pas toujours les détails de composition sur une belle étiquette apposée à côté de notre choix.

 Bon après, bien sûr, la tenue du vêtement dans le temps va se jouer sur le lavage.

Forcément, si vous lavez votre nouvelle robe à 90°, je ne suis pas sûr que l'exercice des trois petites astuces ait un sens.

 Le traitement de la matière, le tissage...rentrent évidemment en ligne de compte. Mais je laisse les expertes en la matière pour se lancer dans ces explications.

Sur ce, je passe à mon projet number 1 -le #giletmonceau

DSC_0792

 

Le gilet Monceau de Cosy little world , que maintenant tout le monde connaît ou presque, m'est tout de suite apparu comme une évidence lorsque j'ai vu ce tissu à plumes imprimées.

C'est le modèle que je voulais pour ce tissu douillet à souhait puisque l'intérieur est doublé en pilou.

La face externe est en jersey.

C'est un tissu appelé plus exactement tissu double face.

Il s'agit de deux couches de jersey reliées entre elles par des mailles communes ou des fils indépendants.

Les deux couches peuvent être de matières ou de couleurs différentes, mais aussi de motifs différents.

Extrait tiré du livre de Marie Poisson : « coudre le stretch »

 Je trouve que pour le premier choix de ma garde-robe capsule, le gilet monceau est un intemporel que je porterai à coup sûr.

Donc pour moi, ce premier choix est approuvé à 100 %

 Il est pour moi le :

  -reflet de ma personnalité
                 -il répond à mes besoins, donc utile
     -et également à mes envies

gilet courcelles

DSC_0750

DSC_0753

DSC_0755

DSC_0771

DSC_0770

 

Parementure en cotonnade bleue à pois-armoire à chutes.

DSC_0767

 

Pressions "kam"

DSC_0765

DSC_0766

DSC_0757

DSC_0758

DSC_0768

jecoudsmagarderobecapsule_icone

 

A bientôt